Fin de la fabrication de l’escalier
Article mis en ligne le 22 mai 2015
dernière modification le 23 mai 2015

par Sylvain PASTEUR
logo imprimer

Les marches en lamellés collés chêne/frêne sont percées afin de permettre un assemblage sur la crémaillère.
Une entaille dans le fond de la marche permet un bon maintien de celle-ci.
info document -  voir en grand cette image
Perçage également dans la crémaillère
Perçage dans la crémaillère -  voir en grand cette image
Les marches et les crémaillères sont ensuite poncées pour la préparation du vernis qui sera appliqué ultérieurement.
Ponçage des marches et des crémaillères -  voir en grand cette image
Usinage à la défonceuse des chanfreins sur le palier.
Usinage à la défonceuse des chanfreins sur le palier -  voir en grand cette image
Finition du palier, ponçage à la main.
Finition du palier, ponçage à la main -  voir en grand cette image
Préparation d’une chandelle pour le montage de l’escalier à l’atelier et vérification des cotes.
Préparation d'une chandelle pour le montage de l'escalier à l'atelier et vérification des cotes -  voir en grand cette image
Préparation d'une chandelle pour le montage de l'escalier à l'atelier et vérification des cotes -  voir en grand cette image


flèche Sur le web : Retrouvez un article consacré à cette réalisation sur le site du JSL



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39