Qui est Thomas Dumorey ?

Cette notice biographique est issue de la SOCIETE D’HISTOIRE ET D’ARCHÉOLOGIE :




Portrait de « Jean Joseph Thomas du Morey »
SOCIETE D’HISTOIRE ET D’ARCHÉOLOGIE

9, rue Philibert-Guide - 71100 Chalon-sur-Saône

Jean Joseph THOMAS est né à Chalon en 1717. Sa maison paternelle était située au 11 de la Place de Beaune sur l’emplacement de l’actuel magasin « Monoprix ». Il n’y revint que rarement car ses hautes fonctions l’obligeaient à demeurer à Dijon, la capitale des Etats de Bourgogne.

Après avoir dirigé, sous l’autorité de son père, des travaux publics, il intègre l’armée du roi de France en qualité de lieutenant. En 1745, Jean Joseph THOMAS était officier dans le régiment de Berry-Cavalerie.

En 1747 il devient ingénieur militaire du roi Louis XVI dans les armées de Flandre, d’Allemagne, d’Italie et de Provence sous le nom de Joseph THOMAS dit MOREY (il deviendra DU MOREY puis DUMOREY).
A la mort de son père, il quitte l’armée pour prendre soin de ses frères et sœurs. En 1750 il est promu Ingénieur en chef des Etats de Bourgogne et inspecteur général des Ponts et Chaussées, par les Elus des États de Bourgogne.

Thomas Dumorey est entre autre l’auteur du premier grand projet d’aménagement des quais de la ville de Chalon en 1754. Ses nombreux dessins et « le plan principal » » sont archivés à la bibliothèque de Chalon. Ce grand plan tout en couleur, de 9 m de long, est aujourd’hui une mine d’informations pour les historiens et archéologues qui étudient la ville ancienne de Chalon.

A partir de 1758 Thomas Dumorey est assisté de quatre ingénieurs dont Emiliand Gauthey qui restera pendant 24 ans son disciple et son ami.
Emiliand Gauthey, dont nous connaissons bien l’histoire, avait la responsabilité des travaux situés dans la circonscription du sud-est de la bourgogne (notre actuelle Saône-et-Loire à l’exception du Mâconnais et de l’Autunois). De ce fait, les chalonnais ont peut-être attribué à tort à Gauthey, qui supervisait sur le terrain tous les travaux ou constructions, des ouvrages qu’avait conçu et dessiné Thomas Dumorey. Notamment, la tradition populaire a attribué à Emiliand Gauthey le « pont de pierre » appelé encore pont Gauthey, situé sur la Thalie en direction de Chatenoy-le Royal alors que les plans, dessins et devis de cet ouvrage sont signés de Thomas Dumorey.
Si Emiliand Gauthey est devenu illustre ; Thomas Dumorey est tombé dans l’oubli.

Il mourut à Dijon le 20 juillet 1782, âgé de soixante 65 ans, sans s’être enrichi, mais après avoir reçu des mains du Roi Louis XVI les « lettres de noblesse », et décoré de l’ordre de Saint-Michel en récompense des services rendus au royaume.

Max JOSSERAND
Administrateur de la S.H.A.C.










Télécharger cette notice biographique :
SOCIETE D’HISTOIRE ET D’ARCHÉOLOGIE